Entrepreneuriat : Comment ouvrir un restaurant ?

En France, le secteur de la restauration détient une place très importante dans l’économie avec près de 210 000 restaurants et un chiffre d’affaires moyen égal à 50 milliards d’euros. A savoir, le secteur de la restauration est scindé en deux parties ; tout d’abord nous retrouvons la restauration traditionnelle avec les restaurants indépendants et les restaurants sous enseignes. Puis, nous distinguons la restauration rapide à l’image des sandwicheries, des pizzerias ou encore des restaurants de burger. Aujourd’hui, nous observons une nette diminution de la fréquentation chez les restaurants traditionnels au profit de la montée en flèche du secteur de la restauration rapide. Cela s’explique par la montée en gamme des produits proposés par les enseignes de restauration rapide, des produits à l’apparence très qualitative. De plus, on a pu remarquer que les consommateurs français donnaient de plus en plus d’importance quant à la provenance des produits et préfèrent également opter pour une alimentation plus saine et équilibrée. Cette volonté grandissante a permis le développement d’une restauration rapide « fast casual ».

De nombreuses démarches administratives

Comment ouvrir un restaurantPour mener à bien la création d’un restaurant, il y a de nombreuses démarches administratives à respecter avant tout. Dans un premier temps, vous devrez procéder à l’immatriculation de la société auprès du RCS (Registre du Commerce et des sociétés) ou de la chambre des métiers. L’immatriculation de l’entreprise permet ainsi de lui donner une naissance administrative. Toutefois, vous serez vigilant car un grand nombre de documents sont nécessaires pour la demande d’immatriculation comme un justificatif de siège ou encore une attestation de dépôt de capital par exemple. Pour ouvrir un restaurant, vous devrez également procéder à la rédaction des statuts, cette étape clé permettra ainsi de définir la nature de l’activité de la société. Devront y figurer la dénomination sociale, la forme juridique, l’adresse de son siège social, le montant du capital social et bien d’autres encore. La société se doit également de publier une annonce légale rendue obligatoire par la loi du 4 janvier 1955. Cette dernière permet d’informer de sa création aux yeux du public et de la loi.

Pour la création d’un restaurant, l’entrepreneur peut faire appel à de nombreuses aides proposées par Pôle Emploi. Pôle Emploi offre aussi bien des aides financières qu’un accompagnement à l’installation du projet. Tout d’abord, il peut bénéficier de l’aide ACRE (Aide aux Créateurs et Repreneurs d’Entreprise) qui permet d’être déchargé des cotisations sociales pendant au moins 12 mois. Ensuite, les demandeurs d’emploi peuvent souscrire à l’ARCE (Aide à la reprise ou à la création d’entreprise) pour soit créer ou reprendre une société. Enfin, le demandeur peut recourir au prêt NACRE, un prêt à 0% d’intérêts.

Comment rendre son restaurant attractif ?

Pour l’ouverture de votre restaurant, nous vous conseillons de réaliser un plan marketing efficace afin de générer un bon chiffre d’affaires dès le départ. Dans votre stratégie, pensez à mettre en avant les réseaux sociaux ainsi que les sites d’avis en ligne.

Nous vous conseillons également de vous équiper d’un matériel de cuisine professionnel pour pouvoir vous assurer du bon fonctionnement de votre établissement. Appuyez-vous sur un partenaire de confiance comme Cuisine Pro, qui dispose d’un large choix d’outils et d’accessoires pour préparer, cuire et mijoter les repas. Un bon matériel de cuisine professionnel est primordial pour lancer son activité de restauration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *